Max Weinberg


Bruce Springsteen:
"Il est le moteur conduisant la machine. Son professionnalisme et sa connaissance, de longue date, sur ma façon de travailler ou notre façon de répéter, c'est comme le langage des signes, juste à la façon dont je le regarde. Le moindre petit geste de la main, le moindre petit mouvement de coude, il fait corps avec moi sur le truc".

Max Weinberg:
"Je suis devenu un observateur extrêmement proche de Bruce Springsteen sur scène. Adhérant ainsi à ce que j'appelle, en rigolant, le credo du E Street Band qui dit que lorsque vous êtes sur scène avec Bruce, vous pouvez être sûr d'une chose, c'est que vous n'êtes jamais sûr de ce qu'il va faire."

 

Max Weinberg est né le 13 avril 1951, à Newark, NJ. Après diverses expériences, et alors qu'en 1974, il est batteur pour "Godspell", une comédie musicale de Broadway, il décide de répondre à une petite annonce du Village Voice recherchant, entre autres, un batteur "no junior Ginger Bakers", en référence aux très longs solos de G.Bakers, le batteur de Cream, un groupe de Clapton. Après une audition, il est choisi parmis une soixantaine de batteur pour intégrer le E Street Band en remplacement d'Ernest Boom Carter. Max a une expérience significative qui lui permet de s'intégrer au groupe durant les sessions compliquées de Born to Run et également sur scène. Son style entre de l'énergie d'un Keith Moon et la soul d'un Bernard Purdie, va apporter la puissance qui manquait.

villagevoice

big beatBlessé par des tendinites à répétitions, comme de nombreux batteurs, il doit subir après 1980 quelques opérations aux poignets et aux mains. Durant sa convalescence, il sort en 1984, "The Big Beat: Conversations with Rock's Great Drummers", un livre d'entretiens avec de nombreux batteurs comme Ringo Star ou Charlie Watts, co-écrit avec le critique rock, Robert Santelli.

Sa performance sur Born In The USA est telle que Robert Palmer le qualifiera dans le New York Times "d'épine dorsale rythmique" du groupe. Springsteen confirma dans le magazine Musician que le jeu de Max était la chose la plus intéressante sur l'album.(1)

Quand en 1989, la dissolution du groupe intervient, Max, "choqué mais pas surpris", range la batterie et retourne à l'université de Seton Hal pour reprendre les études de droits qu'il avait laissées en 1974. Une fois son diplôme en poche, il revient à la musique via une compagnie de distribution. Puis il fonde en 1990 son propre label "Hard Ticket Entertainment". Mais le business ne le satisfait pas et il décide de retourner à sa batterie, en 1993. Il passe des auditions à Broadway et rencontre Conan O'Brien dont l'émission "Late Night" va débuter sur NBC. Il lui parle de la place que la musique pourrait avoir dans le show. Une semaine plus tard et le temps de monter un groupe, le voilà dans l'émission avec le Max Weinberg 7. Non seulement il y tient un rôle musical mais il participe également à l'animation et à des sketches avec un humour parfois pince-sans-rire.

Depuis de la reformation du E Street Band, Max jongle entre ses activités télévisuelles et celles de E Streeter. Son fils, Jay, le remplacera sur quelques shows européens du Working On A Dream Tour. Début 2010, Conan O'Brien quitte NBC, Max se retrouve libre de contrat.

Max Weinberg a joué avec de nombreux artistes: Bob Dylan, Paul Mc Cartney, George Harrison, Peter Gabriel, Barbra Streisand, Sting, Meat Loaf, The Beach Boys, Natalie Merchant et Sheryl Crow... Il a également joué en 1996 lors des cérémonies d'investiture de Bill Clinton (avec Bill au saxo...) à la Maison Blanche.

 

Notes:
(1)00-11-1984 - Musician - Playing In The Band

big beat Max NBC MAx