Presse - TV - Radios


Le coffret de 4 CD que propose Bruce Springsteen est exceptionnel à tous égards. Le maître lui-même a décidé de réunir 66 chansons dont la plupart n'étaient jamais sorties de ses tiroirs. De 1972 à aujourd'hui, Bruce a enregistré un paquet de titres qui n'avaient jamais trouvé place sur ses albums. Chaque fois qu'il entrait en studio, le Boss avait de quoi remplir un double ou un triple album. Sévère avec lui-même, il enregistrait ses chansons avant de les écarter. La mort dans l'âme. On s'en rend mieux compte aujourd'hui qu'on peut enfin les entendre. Que de perles, que de chefs d'oeuvre Springsteen a écrits en 25 ans. Sur le premier CD, on retrouve des titres mêlant l'énergie rock à la poésie folk, le tout très dylanien, tels qu'on peut en entendre sur ses quatre premiers albums, avec même la première session réalisée en 1972 pour John Hammond qui l'a signé sur Columbia. Sur le deuxième, l'énergie du E-Street Band se précise. C'est la grande époque, de « The river » et « Nebraska ». On y retrouve par exemple une première version acoustique de 82 de « Born in the USA » ou des hits oubiés comme « Roulette ». Le disque 3 va de 1982 à 87 avec une première version datant de 83 de « Brothers under the bridges », qu'il a complètement transformé en 95. Le dernier CD, des années 90, prouve à souhait à quel point son inspiration ne s'est jamais tarie. « Gave it a name» a été enregistré cette année alors qu'avec « Sad eyes », il tenait en 1990 un tube en puissance. Pour soutenir ces plus de 4 heures de musique, Springsteen a tenu à inclure, dans un livret de 56 pages abondamment illustrées, tous les textes des chansons. Une face cachée du rock enfin révélée!
(T.C.) - 4 CD Columbia/Sony.