« Précédente

Suivante »

Et voilà, le Wrecking ball Tour qui avait commencé par une répétition à New York, le 9 mars 2012, vient de se terminer 1 an et demi plus tard au Rock in RIO de .... Rio !!!!

Alors quel bilan tirer de cette tournée.

Tout d'abord parlons chiffres :

136 shows en 1 an démi. Oui 136 shows, c'est tout simplmeent la tournée la plus longue depuis Born In the USA dépassant même le Réunion Tour qui était resté bloqué à 134.

Mais surtout, le Wrecking Ball Tour c'est 24 pays visités, 98 villes et 108 salles différentes.

Et là c'est du jamais vu. D'habitude Springsteen visite une quinzaine de pays. Et durant cette tournée, il est allé dans des endroits où jamais il n'était allé (surtout sur le 2eme leg Européen).

Bref, de véritables Tour premières pour lui !!!

 

Dans ces 108 salles, il a interprété pas moins de 3813 titres, dont 240 chansons différentes avec une moyenne de 28 titres par soir.

Histoire de se repérer un peu ... le Born In The USA Tour c'était 158 concerts, 4467 chansons interprétés dans 11 pays, 61 villes, 78 salles mais seulement 88 chansons différentes.

 

On peut dire ce qu'on veut de cette tournée ... il a fait un vrai turn over de titres.

Oui mais une tournée ce n'est pas que des stats me direz-vous ?

C'est vrai.

Cette tournée, c'était aussi la premère fois que le E Street Band ne comptait pas Clarence Clemons dans ses rangs.

Et je dois bien avouer que cela m'a fait bizarre tous les soirs où je les ai vu lors de cette tournée.

Le neveu a beau avoir pris de l'assurance au fur et à mesure des concerts, gagnant en expéreience, Le Big Man .... c'était le Big Man.

Point.

Mais The Show must go on ......

 

Les plus :

  • La forme olympique du Boss et du Band
  • Le choix des set list : Avec des rappels de feu. Je sais bien que beaucoup justement lui reproche cette facilité en fin de show. Mais moi en amateur de folies grandissantes, je trouve que sur cette tournée, les rappels étaient au TOP avec les classiques de chez classiques, certes ... mais quelle ambiance en salle. Parce que ... oui ... beaucoup de personnes viennent pour CES classiques.
  • L'hommage aux disparus : émouvant, sans en faire de trop, avec plein de pudeur.
  • La section cuivre
  • Montpellier .... car c'était le premier pour moi sur cette tournée, et que la soirée fut magique avec une ambiance de dingue et un growin up de folie.
  • LE 5 juillet à Bercy .... parce que
  • Max .... parce que ... j'adoooooore Max !!!!

 

Les moins :

  • Les requests. Autant avant une ou 2 pancartes c'était rigolo ... mais là une nuée de carton devant les yeux, c'est devenu insuportable au même titre que les portables. Y a quand même des mecs qui payent 90€ une place pour vivre 3 heures de show derrière un écran de 4 pouces !!!!
  • Forcement le prix des places .... je sais bien que d'autres pratiquent plus cher ... voir beaucoup plus cher, mais les autres ne sont pas des Working Class Heros !!!
  • Le son dans certaines salles. Je trouve cela fou, qu'un mec de se calibre aimant autant la perfection, ne se préocupe pas plus que çà de ce qui sort des amplis pour les mecs au fond de la salle.
  • Les choristes. Vraiment pas fan du tout. Sérieusement, que peuvent apporter ces 2 personnages à un mec qui a une voix pareille ?

 

Les mitigés : 

  • Les soirées album intégral. Je en sais pas trop quoi en penser. Facilité, ou réel envie de faire plaisir. Par contre avantage indéniable de cette méthode ... pas de pancarte en carton pendant une dizaine de titres !!!! Le pied.

 

Voilà voilà ....donc maintenant nous allons attendre la suite. Après un concert de charité le 6 novembre prochain, les premiers rendez-vous sont pris en Océanie pour 2014.

Nous allons attendre des news de nouvel opus et j'espère d'autres dates ....

 

 

 

 PS : En ce 23 septembre .... évidemment ... une bougie de plus sur le gâteau ... Happy Birthday Mr Springsteen.

« Précédente

Suivante »