Retour

Détail d'une chanson


Brothers Under The Bridges 83

Tracks 3 - 12/11/1998

Bruce Springsteen

Brothers Under The Bridges

Every spring when the weather gets warm
They come pourin' into town straight off of them farms
Driving 455s running hard and strong
They'd scratch built in them tool sheds all winter long
'Neath the trestles drinkin' the beer and the wine
Now some came to run, some just to pass the time
With the brothers under the bridges

Me and Tommy we was just fourteen, didn't have our licenses yet
Our walls were covered with pictures of cars we'd get
We'd listen and wait for that highway to rumble and quake
As they drove in through town when the weekend'd break
Bringin' girls with that distant look in their eyes
Now together 'neath the trestles they'd be laughing in the night
With the brothers under the bridges

Well me and my brother'd hitched a ride in Joey's pickup to the edge of town
And we watched from the tall grass as the challenges were made and the duels went down
We'd hitchhike back home, sneak in, get in bed before our mom'd come
And we'd lay there in the night talkin' about how we might someday be one
Yeah someday run with the brothers under the bridges

Well now I hear a cry in the distance and the sound of marching feet come and gone
Well I'm stittin' down here by this highway figuring, figuring just where I belong
Tonight up on Signal Hill
I watch a young man in a red shirt walking through a night so still
Put his jacket 'round his girl as the autumn wind send a chill
Through the brothers under the bridges

Frres Sous Les Ponts

Chaque printemps quand le temps devient plus chaud
Ils arrivent tout droit de leurs fermes se dversant en ville
Conduisant des 455s1 et se tirant la bourre comme des malades
Ils les avaient entirement refaites dans leurs hangars pendant tout l'hiver
Sous les chevalets (du pont) boire de la bire et du vin
Maintenant certains sont venus pour courir, d'autres juste pour passer le temps
Avec les frres sous les ponts

Tommy et moi nous avions juste quatorze ans, on n'avait pas encore notre permis
Nos murs taient couverts de photos des bagnoles qu'on aurait
On coutait et attendait que cette autoroute vrombisse et tremble
Alors qu'ils traverseraient la ville quand le week-end arrivait
Amenant des filles avec ce regard lointain dans leurs yeux
A prsent ensemble sous les chevalets ils riraient dans la nuit
Avec les frres sous les ponts

Mon frre et moi faisions du stop jusqu'aux abords de la ville dans le pickup de Joey
Et on les observait depuis les herbes hautes alors que les dfis se lanaient et les duels senchanaient
On revenait en stop la maison s'y faufilant, sautant au lit avant que maman ne vienne
Et on restait allongs l dans la nuit discutant de la faon dont un jour on pourrait tre lun deux
Ouais un jour courir avec les frres sous les ponts

A prsent j'entends un cri au loin et des bruits de pas aller et venir
Je suis assis l au bord de cette autoroute imaginer, imaginer quel monde jappartiens
Ce soir, l-haut, sur Signal Hill
Jobserve un jeune homme en chemise rouge marchant par une nuit si calme
Poser sa veste sur les paules de sa copine comme le vent d'automne envoie un frisson
Sur les frres sous les ponts

Chaque printemps quand le temps devient plus chaud
Ils arrivent tout droit de leurs fermes se dversant en ville
Conduisant des 455s1 et se tirant la bourre comme des malades
Ils les avaient entirement refaites dans leurs hangars pendant tout l'hiver
Sous les chevalets (du pont) boire de la bire et du vin
Maintenant certains sont venus pour courir, d'autres juste pour passer le temps
Avec les frres sous les ponts

Tommy et moi nous avions juste quatorze ans, on n'avait pas encore notre permis
Nos murs taient couverts de photos des bagnoles qu'on aurait
On coutait et attendait que cette autoroute vrombisse et tremble
Alors qu'ils traverseraient la ville quand le week-end arrivait
Amenant des filles avec ce regard lointain dans leurs yeux
A prsent ensemble sous les chevalets ils riraient dans la nuit
Avec les frres sous les ponts

Mon frre et moi faisions du stop jusqu'aux abords de la ville dans le pickup de Joey
Et on les observait depuis les herbes hautes alors que les dfis se lanaient et les duels senchanaient
On revenait en stop la maison s'y faufilant, sautant au lit avant que maman ne vienne
Et on restait allongs l dans la nuit discutant de la faon dont un jour on pourrait tre lun deux
Ouais un jour courir avec les frres sous les ponts

A prsent j'entends un cri au loin et des bruits de pas aller et venir
Je suis assis l au bord de cette autoroute imaginer, imaginer quel monde jappartiens
Ce soir, l-haut, sur Signal Hill
Jobserve un jeune homme en chemise rouge marchant par une nuit si calme
Poser sa veste sur les paules de sa copine comme le vent d'automne envoie un frisson
Sur les frres sous les ponts


Traductions : Philippe35
Nombre d'interprétations live : 0
Première interprétation : //
Dernière interprétation : //

Nombre d'Interprétations par Tournée



Autres 
Greetings From Asbury Park Tour 
The Wild And Innocent Tour 
Born To Run Tour 
The Chicken Scratch Tour 
The Lawsuit Tour 
Darkness Tour 
The River Tour 
Born In The USA Tour 
Tunnel Of Love Express Tour 
Amnesty International Tour 
Human Touch Tour 
Solo Acoustic Tour 
Reunion Tour 
The Rising Tour 
Vote For Change Tour 
Devils & Dust Acoustic Tour 
Seeger Sessions Tour 
Magic Tour 
Working Tour 
Wrecking Ball Tour 
High Hopes Tour 
The River Tour 2016