Navigation du forum
Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Tournée 1981 : la version 1.0 (8 concerts dans l'hexagone!)

12

Après plusieurs tentatives infructueuses d’organiser des concerts en Europe (en 1978, 1979 et à l’automne 1980), le management de Bruce Sprinsteen a enfin pris la décision que les fans (et CBS !) attendaient : au printemps 1981, toute la troupe traversera l’Atlantique. Pas peu fier du succès de l’album et de la première partie de la tournée qui remplit les plus grandes salles du continent nord-américain, Jon Landau réserve deux grandes pages de publicité dans Billboard (la bible du business de la musique). Dans son numéro daté du 14 février 1981, le magazine professionnel publie donc une photo d’un Springsteen tout sourire (celui de la pochette du nouveau single Fade Away dont la face B est l’inédit Be True). Il sourit sur la photo mais sur les routes, il grimace. Détruit de fatigue par plus de 3 mois de concerts marathons (5 soirs sur 7), Springsteen se fait porter pâle mi-février pour deux concerts dans le mid-west, à Indianapolis et Lexington. Début des soucis pour la suite du programme car ces deux concerts seront honorés début mars, réduisant encore plus la petite dizaine de jours de repos prévue entre les legs américains et britannique de la tournée. En effet, c’est le 17 mars que le premier round de la tournée outre-Atlantique doit avoir lieu à Brighton, une date ajoutée en dernière minute pour permettre au Band de digérer le décalage horaire avant d’affronter la Wembley Arena de London. Après 15 jours de tournée au Royaume-Uni, ce sera l’Europe avec deux gros morceaux : l’Allemagne et la France. 6 concerts dans 6 villes sont prévus en Allemagne de l’Ouest. En France, la tournée doit visiter 7 villes pour 8 concerts dont deux dates à Paris, les 10 et 11 mai 1981…

A Brighton, on s’affaire déjà à monter la scène. Patatras, coup de fils, fax, telex… en dernière minute, Bruce demande un répit. On arrête tout.  Est-ce la fatigue ? La blessure à la jambe qui le taraude ? Le traumatisme des concerts londoniens de 1975 qui lui ont laissé un goût amer ? C’est sans doute un peu tout ça qui mènent au report du début de la tournée. Les cartes sont rebattues et pour les Allemands et les Français qui attendent Bruce et le Band, c’est dommage. Deux dates passent à la trappe outre-rhin (Stuttgart et Cologne) et en France, les dégâts sont encore plus substantiels : Avignon, Dijon, Montpellier, Nantes et Bordeaux seront privés de leur dose de Bruce. Et les dates prévues les 10 et 11 mai à Paris sont décalés au 18 et 19 avril. Un rendez-vous raté ?

Fichiers téléversés :
  • Vous devez vous connecter pour avoir accès aux fichiers mis en ligne (uploadés).
https://www.facebook.com/French-River-81-100462135018927/?modal=admin_todo_tour

Merci Fabrice

En revanche c'était pas Nantes mais Nates d'après le programme.

Un petit bled encore moins connu qu'Avignon et Dijon sans doute ;o)

Merci pour les infos et les photos c'est très intéressant;

8 dates ça fait râler évidemment...

A titre perso j'avais 13 ans seulement, et je ne connaissais par encore "le boss" en 81, donc pas de regret outre mesure de mon côté.

Le monde se divise en deux catégories ...

J'en avais 10 et même si Springsteen a effectivement joué a quelques encablures de l'appart' de mon enfance (le Palais des Sports de St Ouen, ça doit être à 3 bornes en vol d'oiseau)... cela m'avait évidemment totalement échappé.

Par contre, je pense que cela a été un rdv "raté" pour la suite des évènements. En 1981, la France est le premier marché continental pour l'album The River et c'est la raison pour laquelle autant de dates avaient été programmées et on va dire que l'essai n'a pas été transformé (pour filer la métaphore rugbystique).

https://www.facebook.com/French-River-81-100462135018927/?modal=admin_todo_tour

Pas de regrets non plus pour moi (18 balais à l'époque)

De ce temps là j'étais encore Ch'ti et pas encore capable de faire des centaines (voir des milliers) de bornes pour aller voir le Boss live (même si j'étais tombé dans la marmite depuis 3 ans déjà)

En plus même si j'avais voulu j'aurais sûrement pas eu connaissance de ces concerts (en 81 si t'écoutais pas la bonne radio et si t'avais pas les bonnes lectures t'avais pas l'info)

Bin mince alors ....

vingt trois ans à l'époque et j'habitait ...... Avignon !

et cela faisait trois ans (depuis mes années estudiantines) que je gonflais mon entourage avec ce Brousse Spinstrine  ...

Voir Avignon sur la liste m'avait un peu surpris et puis j'ai quelques recherches et je me suis rendu compte plusieurs artistes de renommée étaient passés par Avignon au début des années 80 : Dylan, AC/DC, Patti Smith, Peter Gabriel, Kiss. Le Parc des Expos était une des salles de grande capacité dans le sud-est.

https://www.facebook.com/French-River-81-100462135018927/?modal=admin_todo_tour
Citation de Fabrice le 8 avril 2021, 18 h 38 min

Voir Avignon sur la liste m'avait un peu surpris et puis j'ai quelques recherches et je me suis rendu compte plusieurs artistes de renommée étaient passés par Avignon au début des années 80 : Dylan, AC/DC, Patti Smith, Peter Gabriel, Kiss. Le Parc des Expos était une des salles de grande capacité dans le sud-est.

Le parc des expos de Chateaublanc était une des plus grosses salles de la région (6000 pl), mais elle est rentré en désuétude pour des problèmes de sécurité.

La maire actuelle a promis, si elle était réélu, des relancer les concerts dans ce "fameux" Hall A.

 

 

Merci pour l'info.

Si jamais, j'arrive à convaincre un éditeur de faire un bouquin avec ce genre de choses. Je ferai un petit portrait des "salles qu'on a pas eues".

 

https://www.facebook.com/French-River-81-100462135018927/?modal=admin_todo_tour

Si mes souvenirs sont bons il y a une tournée beaucoup plus récente où il a aussi changé ses plans initiaux pour une tournée en stade beaucoup beaucoup moins "bandante"

Faudrait que je retrouve les échanges que j'ai eu à l'époque sur le sujet

12