Devils And Dust - 26/04/2005
Long Time Coming
Bruce Springsteen
Out where the creek turns shallow and sandy
And the moon comes skimmin' away the stars
The wind in the mesquite 1 comes rushin' over the hilltops
Straight into my arms
Straight into my arms

I'm ridin' hard carryin' a catch of roses
And a fresh map that I made
Tonight I'm gonna get birth naked and bury my old soul
And dance on it's grave
And dance on it's grave

It's been a long time comin', my dear
It's been a long time comin', but now it's here
And now it's here

Well my daddy he was just a stranger
Lived in a hotel downtown
Well when I was a kid he was just somebody
Somebody I'd see around
Somebody I'd see around

Well now down below and pullin' on my shirt
Yeah I got some kids of my own
Well if I had one wish in this god forsaken world, kids
It'd be that your mistakes would be your own
Yeah your sins would be your own

It's been a long time comin', my dear
It's been a long time comin', but now it's here
And now it's here

Out 'neath the arms of Cassiopeia
Where the sword of Orion sweeps
It's me and you, Rosie, cracklin' like crossed wires
And you breathin' in your sleep
You breathin' in your sleep

Well there's just a spark of a campfire left burning
Two kids in a sleeping bag beside
I reach 'neath your shirt, lay my hands across your belly
And feel another one kickin' inside
And I ain't gonna fuck it up this time

It's been a long time comin', my dear
It's been a long time comin', but now it's here
It's been a long time comin', my dear
It's been a long time comin', but now it's here
La où le ruisseau devient peu profond et sablonneux
Et où la lune vient écumer les étoiles
Et le vent dans le mesquite 1 surgit par-dessus le sommet des collines
Directement dans mes bras
Directement dans mes bras

Je chemine difficilement portant une cueillette de roses
Et un nouveau plan que j’ai établi
Cette nuit je vais renaître nu et enterrer ma vieille âme
Et danser sur sa tombe
Et danser sur sa tombe

Cela a mis du temps à venir, ma chère
Cela a mis du temps à venir, mais maintenant nous y sommes
Et maintenant nous y sommes

Bon mon père, il n’était qu’un étranger
Il vivait dans un hôtel en ville
Bon quand j’étais gosse il était juste quelqu’un
Quelqu’un que je voyais par ici
Quelqu’un que je voyais par ici

Maintenant dans cet enfer et tirant sur ma chemise
Ouais, j’ai des gosses à moi
Et si j’avais un seul souhait dans ce monde abandonné de Dieu, petits

Ce serait que vos erreurs ne soient que les vôtres
Ouais, que vos péchés ne soient que vôtres

Cela a mis du temps à venir, ma chère
Cela a mis du temps à venir, mais maintenant nous y sommes
Et maintenant nous y sommes

Dehors sous les bras de Cassiopée
Là où l’Epée d’Orion forme un faisceau
Il y a toi et moi, Rosie, crépitant comme des fils qui se touchent
Et toi respirant dans ton sommeil
Toi respirant dans ton sommeil

Il n’y a que l’éclat d’un feu de camp qui achève de se consumer
Deux enfants côte à côte dans un sac de couchage
Je m’aventure sous ta chemise, pose mes mains en travers de ton ventre
Je sens une vie qui s’agite à l’intérieur
Et cette fois, je ne vais pas tout faire foirer

Cela a mis du temps à venir, ma chère
Cela a mis du temps à venir, mais maintenant nous y sommes
Cela a mis du temps à venir, ma chère
Cela a mis du temps à venir, mais maintenant nous y sommes
Traduction : Philippe35
1 Mesquite: un arbuste proche du mimosa et de l'acacia. Il semble inspirer Springsteen puisqu'il y est également fait référence dans Brothers Under The Bridge et Dry Lightning. Plusieurs villes porte ce nom dont une au Nevada.

La reprise d'un thème commencé avec Indepedence Day, Adam Raised A Cain, My Father's House et poursuivit Walk Like A Man. Le titre et le texte montrent tout le chemin parcouru pour que Springsteen écrive sur la paternité.

Le titre est écrit durant la tournée suivant The Ghost Of Tom Joad. Une première version avec Danny Federici, Marty Rifkin, Soozie Tyrell et Patti Scialfa avait été enregistrée vers 1997-1998 par Toby Scott et produite par Springsteen et Chuck Plotkin. Ce dernier est d'ailleurs crédité à la coproduction de la version de l'album où la basse de Brendan O’Brien et la batterie Steve Jordan ont été rajoutées. C'est également le cas de "All The Way Home".