We Shall Overcome: The Seeger Sessions - 27/04/2006
How Can A Poor Man Stand Such Times And Live?
Blind Alfred Reed
Well the doctor comes 'round here with his face all bright
And he says "in a little while you'll be alright"
All he gives is a humbug pill, a dose of dope and a great big bill
Tell me how can a poor man stand such times and live

"Me and my old school pals had some mighty high times down here
And what happened to you poor black folks, well it just ain't fair"
He took a look around, gave a little pep talk, said "I'm with you" then he took a little walk
Tell me how can a poor man stand such times and live

There's bodies floatin' on Canal and the levees gone to Hell
Martha, get me my sixteen gauge and some dry shells
Them who's got got out of town and them who ain't got left to drown
Tell me how can a poor man stand such times and live

Got family scattered from Texas all the way to Baltimore
Yeah and I ain't got no home in this world no more
Gonna be a judgment that's a fact, a righteous train rollin' down this track
Tell me how can a poor man stand such times and live
Tell me how can a poor man stand such times and live
Tell me how can a poor man stand such times and live
Bien, le docteur arrive avec sa mine réjouie
Et il déclara "dans un petit moment vous irez bien"
Tout ce qu’il donna est un cachet à la menthe, une dose de somnifère et une facture salée
Dites-moi comment un pauvre homme peut-il endurer de telles épreuves et vivre

"Avec mes anciens copains d’école on a passé de sacré bon moments par ici
Et ce qui vous arrive pauvres gens noirs, c’est pas juste tout simplement"
Il regarda autour, donna un petit mot de soutien, dit "Je suis avec vous" puis il marcha un peu
Et me dit, comment un pauvre homme peut-il endurer de telles épreuves et vivre

Des corps flottent sur le Canal et les digues sont parties au diable
Martha, passe-moi mon calibre 16 et quelques cartouches encore sèches
Il y a ceux qui ont dû quitter la ville et ceux qui n’ont pu le faire condamnés à la noyade
Dites-moi comment un pauvre homme peut-il endurer de telles épreuves et vivre

J’ai une famille éparpillée dans toutes les directions du Texas à Baltimore
Et je n’ai même plus un toit dans ce monde
Ce doit être un châtiment c’est évident, un train de vertu lancé sur ces rails
Dites-moi comment un pauvre homme peut-il endurer de telles épreuves et vivre
Dites-moi comment un pauvre homme peut-il endurer de telles épreuves et vivre
Dites-moi comment un pauvre homme peut-il endurer de telles épreuves et vivre
Traduction : Philippe35
Le texte original a été écrit en 1929 par Blind Alfred Reed qui l’enregistra le 4 décembre 1929 à New York. Il y avait Blind Alfred Reed au chant et violon et son fils Arville Reed à la guitare.
Cette chanson a été également reprise et rendue célèbre par Ry Cooder sur son album éponyme en 1970.

Bruce Springsteen a dit à un journaliste Australien Sean Sennett le 5 juin 2006 avant l’enregistrement du Tonight Show à Los Angeles: "Jon Landau m’a fait passer une cassette de Ry Cooder jouant cette chanson, et elle m’a scotché musicalement. Il chantait les paroles de Blind Alfred Reed, mais pour moi c’était l’occasion de les rendre plus actuelles". Springsteen retravailla la chanson pour le Seeger Sessions Tour. Il conserva seulement le dernier couplet de la version originale et écrivit 3 couplets additionnels sur le désastre du Gulf Coast et ses conséquences (Nouvelle Orléans).

La chanson n'aurait pas été travaillée dans les 3 journées d'enregistrement, peut être en solo en début d'année 2006. Springsteen l’a chantée en répétition "privée" le 13 avril 2006. Le titre a été ajouté comme bonus du "American Land Edition" du disque We Shall Overcome - The Seeger Sessions album.