Magic - 02/10/2007
Radio Nowhere
Bruce Springsteen
I was tryin' to find my way home
But all I heard was a drone
Bouncing off a satellite
Crushin' the last lone American night
This is radio nowhere, is there anybody alive out there?
This is radio nowhere, is there anybody alive out there?

I was spinnin' 'round a dead dial 1
Just another lost number in a file
Dancin' down a dark hole
Just searchin' for a world with some soul

This is radio nowhere, is there anybody alive out there?
This is radio nowhere, is there anybody alive out there?
Is there anybody alive out there?

I just want to hear some rhythm
I just want to hear some rhythm
I just want to hear some rhythm
I just want to hear some rhythm

I want a thousand guitars
I want pounding drums
I want a million different voices speaking in tongues 2

This is radio nowhere, is there anybody alive out there?
This is radio nowhere, is there anybody alive out there?
Is there anybody alive out there?

I was driving through the misty rain
Searchin' for a mystery train
Boppin' through the wild blue
Tryin' to make a connection to you 3

This is radio nowhere, is there anybody alive out there?
This is radio nowhere, is there anybody alive out there?
Is there anybody alive out there?

I just want to feel some rhythm
I just want to feel some rhythm
I just want to feel your rhythm
I just want to feel your rhythm 3
I just want to feel your rhythm
I just want to feel your rhythm
I just want to feel your rhythm
I just want to feel your rhythm

J’essayais de rentrer chez moi
Mais tout ce que j’ai entendu était un bourdonnement
Renvoyé par un satellite
Percutant la dernière nuit solitaire américaine
Ici radio néant, y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?
Ici radio néant, y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?

Je tournais en rond un cadran mort 1
Juste un numéro de plus perdu dans un dossier
Dansant au fond d’un trou noir
Cherchant simplement un monde avec un peu d’âme

Ici radio néant, y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?
Ici radio néant, y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?
Y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?

Je veux simplement entendre du rythme
Je veux simplement entendre du rythme
Je veux simplement entendre du rythme
Je veux simplement entendre du rythme

Je veux un millier de guitares
Je veux des roulements de batteries
Je veux un million de voix différentes parlant de nouvelles langues 2

Ici radio néant, y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?
Ici radio néant, y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?
Y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?

Je conduisais sous un voile de pluie
A la recherche d’un train mystérieux
Dansant à travers l’immensité bleutée
Essayant d’entrer en contact avec vous 3

Ici radio néant, y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?
Ici radio néant, y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?
Y-a-t-il quelqu’un de vivant par ici?

Je veux simplement ressentir du rythme
Je veux simplement ressentir du rythme
Je veux simplement ressentir votre rythme 3
Je veux simplement ressentir votre rythme
Je veux simplement ressentir votre rythme
Je veux simplement ressentir votre rythme
Je veux simplement ressentir votre rythme
Je veux simplement ressentir votre rythme
Traduction : Chris64 - Ericeli - Magic - Philippe35 - Shenandoah - The NY Hangman
1 : il faut comprendre par-là que le narrateur tourne la mollette de sa radio sans arriver à capter la moindre fréquence.
2 : "speak in tongues" est une référence biblique: Actes des Apôtres (ch2 ver 6), il y a un passage où les Apôtres recoivent l'Esprit et le don de "parler en langues", c'est à dire dans toutes les langues. (Théologiquement, on parle alors de charisme.)
Springsteen a sûrement appris ça à Ste Rose of Lima. Le terme fait couramment parti du vocabulaire utilisé par les églises pentecôtistes et charismatiques comme on en trouve aux States.
3 : tutoiement ou vouvoiement... on choisira l'un ou l'autre selon les interprétations: le tutoiement permettant un contact direct entre l'auteur et celui qui écoute ; tandis qu'avec le vouvoiement, l'auteur s'adresse à l'ensemble de ses contemporains, compte tenu de l'arrière-plan politique de l'album ou bien de la thématique "radio" de la chanson.

Brendan O'Brien : "sa chanson la plus directe depuis des années."

Bruce Springsteen : "C’est un scénario de la fin du monde — il voit l’apocalypse. Tous les moyens de communication sont morts : "Trying to find my way home/All I heard was a drone bouncing off a satellite/Crushing the last lone American night.” C’est mon boulot, c’est aussi simple que ça, essayer de se rentrer en contact avec vous. C’est simplement essayer de rendre les gens heureux, qu’ils se sentent moins seuls mais aussi être un fil conducteur d’un dialogue sur les évènements quotidiens, les problèmes qui affectent la vie des gens, personnels et sociaux et politiques et religieux. C’est comme ça que j’ai toujours vu le boulot du groupe. C’était mon service."

Paroles croisées :
"I was driving through the misty rain" peut faire penser au deuxième couplet de Downbound Train :"I feel her kiss in the misty rain".
"Is there anybody alive out there?". Si ce vers n'apparait pas dans une chanson, il est néanmoins très springsteenien et aurait très bien pu avoir sa place dans les speeches du Reunion Tour ("Tenth avenue freeze out" ou bien "Light of day"). L'idée a été criée durant d'innombrables concerts...
"Searching for a mystery train" est aussi une référence à Elvis...