Forums

Navigation du forum
Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Only The Strongs Survive [vos impressions]

Alors on en pense quoi ?
L’album que j’attendais. Vivement le volume 24 votes · 13,79%
Pas mal11 votes · 37,93%
Mouais … sans plus11 votes · 37,93%
Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?3 votes · 10,34%
Sans avis0 vote · 0,00%
29 participants
PrécédentPage 6 de 6
Citation de benjimagne le 25 novembre 2022, 8 h 59 min

https://dr.loudness-war.info/album/view/196201

Est-ce que cela n'expliquerait pas aussi en partie notre ressenti vis-à-vis de cet album ?

 

 

C’est quoi tout ces chiffres et ces couleurs?

Oui,  ce serait bien d'avoir un petit décodage pour les néophytes (et les heureux titulaires d'un 2/20 en classe de physique).

https://www.facebook.com/French-River-81-100462135018927/?modal=admin_todo_tour

je pense qu'on pourrait vous montrer ça quand on bosse sur nos morceaux pour les awards... sans rentrer dans les détails, en restant simple c'est un site qui mesure l'intensité du traitement de son en studio (par le compresseur souvent...etc.) pour "remplir" les plages dynamique d'un morceau (entre le bas et le haut des fréquences) pour qu'il donne une sensation de volume bien présent et égal tout le long... au risque de bousiller des petits détails et les "mouvements" du morceau donc de "l'aplatir" : en gros on le booste en élaguant ce qui dépasse et en remplissant tous les trous

j'ai trouvé ce lien dans le site proposé par benjimagne qui est explique très bien le phénomène avec des images bien parlantes et des comparaisons au fil de l'histoire, des évolutions des goûts et surtout des intentions de l’industrie du disque (il y a une trad en français mais moins détaillée) https://en.wikipedia.org/wiki/Loudness_war

pour autant, si on va sur ce critère lié à des choix techniques d'artistes, d'ingé son, de producteur et de maison de disque, on dévie du topic "impressions" car ça ne change pas le problème pour moi : il y a des disques que je trouve pas très bien enregistrés ou moins dynamiques que d'autres et que j'adore toujours écouter, c'est le contenu qui m'importe et le plaisir qu'il me donne. Pour celui dont on parle, même en usant de moins de compression ça ne changerait pas mon impression de platitude liée à la performance du boss et aux choix d'orchestration des morceaux.

Hey Ho Let's Go

C'est intéressant comme explication même si je diverge sur un point : l'interprétation du Boss est clairement la seule piste qui apporte du relief au mix - pas seulement émotionnellement bien entendu mais même au niveau de la dynamique sonore. Pour le reste, je suis d'accord, c'est en grande partie la compression, grande maladie des ingés-son de nos jours, qui confère à toutes les plages du disque cet aspect plat, ultra-lisse, ultra-fade (même sur les cuivres qui n'ont aucune attaque), limite karaoké, qui fait que je ne peux pas écouter plus de 5 titres à la suite (comme par hasard, l'édition vinyle propose 3 faces de 5). Ron Aniello est évidemment pour Springsteen un collaborateur précieux, multi-instrumentiste et tout et tout, mais rendre une copie aussi scolaire - et aussi compressée - (c'est déjà ce qui fait que je ne réécoute que très peu Western Stars, alors que les chansons sont excellentes) est à la limite de la faute de goût quand on compare avec les versions originales. S'il y a une maison qui a exploité à fond la dynamique du son, c'est bien la Motown… et déjà, enregistrer avec toujours le même son des morceaux issus de la Motown, de la Stax et des autres est un choix d'uniformisation qu'on peut contester. Bon, il s'agissait clairement de faire un écrin pour que Bruce pose sa voix, et ça fonctionne, mais à petite dose, difficilement sur tout l'album à la suite.

Intéressant. Merci pour ton explication Transpi. Peut être une explication à ce côté aseptisé, désespérément plat, qui me rend ce disque difficile.

Ces  options de prods, j’imagine qu’elles sont prises pour répondre a l’utilisation croissante des supports numériques (plateformes de Streaming et autres téléchargements) et les lecteurs sonores qui vont avec. Et puis j’imagine que le même mastering a servi pour graver le vinyle

exactement : un seul mastering (donc réduire le coût !!!) qui doit servir à tous les supports et tous les types d'utilisation (baladeur, téléphone, cd, vinyle, streaming...) quel que soit le type de fichier (Hi Res, wav, mp3 etc... donc la compression finale) : ça doit donner le même ressenti à l'acheteur (on parle bien de ressenti) et ne pas être trop différent de la concurrence

l'article est très intéressant, ça a commencé par les juke box et les radios : le volume de sortie étant réglé identique pour tous les Ep, les maisons de disque ont cherché à ce que leurs Ep sonne à minima aussi fort que les autres car pour les écoutes courtes c'est le morceaux "le plus fort" qui marque le plus.

Hey Ho Let's Go

j'espère ne pas avoir perdu Fabrice 😉

les couleurs sur le site vont de rouge à vert en passant par 8 tons de rouge (0 à 7) 3 d'orange (8 à 10) et 4 différents teints de vert (11 à 14)... le rouge étant le plus compressé et le vert le moins, le chiffre : plus il est bas plus il donne l'intensité utilisée... la moyenne pour celui du boss est de rouge 5, le plus bas rouge 4 et le plus haut rouge 7 (un seul morceau)...

ce site propose des comparaisons intéressantes suivant le pays de pressage ou l'année de publication (genre les remastérisés ou les "anniversaires" ... je vous mets le lien pour les pages (12) concernant le boss, pour les fondus 😉 et les curieux... ça permet de regarder si le vinyle ou le cd ou le re-master qu'on a est différent de l'original et si on regarde en détail (je ne l'ai pas encore fait, peut-être qu'on voit des évolutions au fil des temps)

enjoy les filles et les gars

https://dr.loudness-war.info/album/list?artist=bruce%20springsteen&album=

Hey Ho Let's Go

On s'accroche au fond de la classe de sciences physiques... 🙂

Une petite question/remarque : je n'ai pas le même sentiment de compression en écoutant cet album ou Western Stars en comparaison de Magic. Je ne parle pas ici de la qualité respective des albums (Magic est dans le top 3 des albums post-reunion en ce qui me concerne)

Pour ce qui de Magic, j'ai toujours trouvé cet album mal produit (?) ou mal mixé (?), dans un magma sonore où on a du mal à discerner chaque instrument. Est-ce un effet de la "loudness war" ou de production? C'est bien dommage et c'est sans doute l'album qui mériterait le plus d'être "remixé"..

 

https://www.facebook.com/French-River-81-100462135018927/?modal=admin_todo_tour
PrécédentPage 6 de 6