Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Western Stars : le film (sortie en octobre). Bande-annonce dispo ici

salle de Brest pleine à 90% , surpris qu'il y ait eu autant de monde .

joli post CC , bien écrit  mais je me suis moins masturbé l'esprit que toi , j'y suis allé en mode cool après une grosse journée de boulot 😀

CC soit souple sur les pattes arrières , tes petits bleus cartonnent en ce moment 😀

pour ma part , je me suis régalé , j'ai trouvé le film superbement tourné , les images et la lumière sont magnifiques , qualité du son dans la salle au top

je me suis même amusé à fermer les yeux par moment pour me foutre les poils avec la section de cordes et de cuivre .

j'ai bien aimé toutes les vielles images mises dedans et notamment celle de Bruce et Patti

j'ai été surpris par  cette version de "There goes my miracle"  elle m'a bien plus alors que sur l'album elle ne m'emballe pas plus que ça , je la trouve trop légére , trop pop  , style "surprise , surprise "

je ne sais pas si vous avez vu le petit détail sur la dernière chanson (pas le bonus) , les chaises du 1er rang sont mises à l'envers sur les tables pour montrer que ç'est la fin . Est-ce qu'il y avait du public pour ce morceau ?

j'ai découvert "Rhinestone Cowboy" que je ne connaissais pas , je suis resté attendre la fin du générique pour savoir ce que c'était

une réflexion que je me suis faite , on ne voit pas une seule fois Bruce sur un cheval , il a peur ou quoi ? 😀 pourtant dans la famille ils sont plutôt doués 😀

les commentaires que j'ai entendu des gens en sortant étaient tous très bon , pleinement ravis , c'était le sentiment de madame aussi .

très bonne soirée en tout cas , ça m'a fait un bien fou !

manquerait plus que mes p'tits favoris cognent ceux de Marc et je passerais un excellent WK ! 😀 avant de se frotter à ceux de CC mardi soir ;-D

 

 

la mer n'est pas une poubelle , respectez-la !
Citation de cc rider le 29 novembre 2019, 14 h 18 min

 

Au final je trouve que le film n’a rien d’exceptionnel mais se laisse regarder avec la tendresse due à l’âge et notre vécu avec le capitaine.
Mon sentiment est qu’il y a quelque chose de stagnant, gênant, un peu lourd (euphémisme) à devoir passer autant de temps a nous expliquer sa dépression et ses maux (comme s’il lui fallait trouver une aspérité dans son univers parfait).
Personnellement je n’ai aucunement « besoin » (dans le sens « je n’en ai pas envie ») de savoir autant de choses et de devoir passer autant de temps à connaître tout ça.
C’est très éloigné de ce que je pouvais imaginer entendre un jour de la part de celui dont la musique et les concerts m’accompagnent depuis plus de 40 ans.

C'est marrant, je n'ai pas ressenti de gêne à le voir évoquer encore une fois ce qu'il est devenu coutume d'appeler sa "dépression", je trouve qu'on est maintenant habitué à sa problématique narcissique, comme dirait les psys. Au passage, ce film ne va rien y arranger vu que le bonhomme est sur tous les plans… j'espérais presque voir un peu de chevaux en fait… j'ai tout au plus ressenti l'impression d'une certaine redite un peu obsessionnelle. Comme je le disais, il donne l'impression de ne toujours pas avoir résolu son conflit intérieur, sa peur panique de l'amour et de ses responsabilités… un thème qu'il évoque quand même depuis au moins The River… on aurait pu penser la chose réglée mais apparemment il n'en est rien, c'est au coeur du film.

Tu as raison, il est peut-être temps pour lui de passer à autre chose maintenant, mais je ne suis pas certain qu'il le puisse, ça va rester probablement au centre de ses préoccupations jusqu'à la fin de ses jours… et comme période Trump oblige, il semble avoir renoncé à commenter l'état de l'Amérique, on est peut-être encore pour un moment plongé dans son monde intérieur, ses lumières et ses obscurités… qui ressemblent beaucoup aux notres.

Citation de the diver le 29 novembre 2019, 18 h 49 min

...une réflexion que je me suis faite , on ne voit pas une seule fois Bruce sur un cheval , il a peur ou quoi ? 😀

 

Et s'il parle de courir on ne le voit pas non plus aligner 3 pas.

Je me suis fait la même remarque que bcp d'entre vous.

Salle pleine à Toulouse. C'est curieux qu'on s'étonne à ce point d'être si nombreux à aimer ce type.

Moment magique et une présence à l'écran qui magnétise.

Une question, sortie DVD prévue ?

Bon week.

Oui, il y aura une sortie dvd (Warner a indiqué que des sous-titres en français étaient prévus dans les éditions DVD/blu ray). Pour la date de sortie, ça dépendra des pays et des législations.

En France, si la chronologie des médias s'applique à Western Stars, la sortie se fera d'ici trois mois au mieux.

https://www.facebook.com/French-River-81-100462135018927/?modal=admin_todo_tour
Citation de the diver le 29 novembre 2019, 18 h 49 min

salle de Brest pleine à 90% , surpris qu'il y ait eu autant de monde .

joli post CC , bien écrit  mais je me suis moins masturbé l'esprit que toi , j'y suis allé en mode cool après une grosse journée de boulot

 

 

 

 

Je te rassure: tu n’avais pas l’exclusivité de l’humeur cool hier soir en allant voir le film.

tu as visiblement beaucoup aimé! Moi si j’ai pris du plaisir, mais j’ai  été interpellé par plusieurs choses. A commencer par le manque de fun de tout ça. Tu as vu Bruce sourire sur scène hier soir? A part à la fin de « sleepy joe » il ne sourit pas. Il est même plutôt tristoune le gaillard. Ce qui me ramène au plaisir simple que j’ai ressenti (sans le mode d’emploi du film) en découvrant et écoutant beaucoup « Western Star ». Entre autre pour sa légèreté.

 

 

 

Sa légèreté ? Mais c’est un disque plutôt sombre, enfin disons plutôt mélancolique, non ?

En ce qui concerne le disque, je le trouve aussi mélancolique, mas aussi "doux" et chaleureux (apaisé?).

https://www.facebook.com/French-River-81-100462135018927/?modal=admin_todo_tour
Citation de Kyle William le 29 novembre 2019, 23 h 07 min

Sa légèreté ? Mais c’est un disque plutôt sombre, enfin disons plutôt mélancolique, non ?

Par « légèreté » je parlais du rythme de l’album. J’aurais du employer peut être le mot fluidité. J’aime sa fluidité. L’enchainement des titres. L’atmosphère cool. J’ai trouvé que c’etait un excellent disque d’été. Ça faisait un moment qu’un disque du boss ne m’avait pas touché comme ça.

Citation de Kyle William le 29 novembre 2019, 19 h 44 min
Tu as raison, il est peut-être temps pour lui de passer à autre chose maintenant, mais je ne suis pas certain qu'il le puisse, ça va rester probablement au centre de ses préoccupations jusqu'à la fin de ses jours… et comme période Trump oblige, il semble avoir renoncé à commenter l'état de l'Amérique, on est peut-être encore pour un moment plongé dans son monde intérieur, ses lumières et ses obscurités… qui ressemblent beaucoup aux notres.
Trump oblige Springsteen à parler de lui même? (je chambre, je sais, je sais... 😉  )
Entre l'état du pays et son état intérieur, il y a quand même plein d'autres sujets à raconter non? et de plein d'autres façons, CC en parlant du manque de fun de la période donne d'ailleurs une piste...